29/10/2007

J'ai vomi dans mes cornflakes

Devient le, c'est ta seule chance




Dernière ce titre peu parlant se cache une métaphore. Celle des hommes qui détruisent leur vie en ne croyant plus à rien, en ne revant plus.

Chaque fois que je la revoit j'en ai des frissons. Reflet d'une dure réalité.

J'avais écris un billet sur les couleurs, mais j'en avais oublié cette vidéo. Mon idée rejoint pourtant bien la phrase :

Dans un monde en noir et blanc, seules les étoiles sont en couleurs

 

2 commentaires:

Eric D a dit…

Si tu as un peu de temps à perdre, je te conseille de lire "L'Alchimiste" de Paulo Coelho. C'est assez vite lu et ça parle de notre "légende personnelle" que nous devons suivre, de ceux qui l'ont perdue de vue...

Par contre, je trouve que justement rencontrer la femme de sa vie et avoir des enfants, ça vous amène de la couleur dans la vie. Surtout un enfant d'ailleurs.

Linuxian a dit…

eric d> je l'ai déjà lu et effectivement c'est un très bon livre. J'ai bien aimé la façon de raconter simple et qui va à l'essentiel de Coelho. Cependant je me demande s'il réellement appliquer cela, certes il n'y a rien sans prise de risque dans la vie mais je n'aurai sans doute pas eu le même courage que le protagoniste de cette histoire.